[Interview] “Quand je serai grande, je ferai comme papa” | Journée internationale du droit des femmes

Mardi 8 mars 2022, nous fêtons la journée internationale du droit des femmes. Patricia est conductrice pour les Transports Cordier depuis 4 ans, elle témoigne de son amour pour son métier.

 

 

Pourquoi aimes-tu ce métier ?

Je suis tombée dans la marmite ! Mon père, mon oncle, mon parrain étaient conducteurs routier. J’avais à peine 1 an lorsque j’ai pris la route avec eux pour la première fois. Alors je me disais “quand je serai grande, je ferai comme papa !”. En CM2, mon professeur faisait le tour de la classe avec la question “quel métier voulez-vous faire plus tard ?”. Lorsque j’ai répondu “conductrice” il m’a répondu que c’était un métier pour les hommes… (rires)

Mais je l’ai fait. A 21 ans à peine, j’ai décroché mon premier boulot sur la route et je n’ai jamais arrêté jusqu’à aujourd’hui ! Je ne me verrais pas arrêter, j’aime trop ce métier.

Que dirais-tu aux femmes qui souhaitent devenir conductrices de nos jours ?

Je les motiverais ! C’est un si beau métier. J’entends souvent qu’on a moins de vie de famille, que c’est compliqué. Il y a quelques inconvénients à passer la semaine sur la route, mais c’est un équilibre à trouver et c’est tout à fait possible.

A celles qui veulent faire ce métier, faites-le ! Réalisez votre rêve.